Injections endovésicales de toxine botulique A

 
 


Elles peuvent être réalisées sous anesthésie générale ou locale


Suites opératoires immédiates:

Elles sont peu douloureuses.

Il est classique d’avoir du sang dans les urines (hématurie) les premiers jours.

Vous devez maitriser les autosondages.

Le premier autosondage doit être effectué  30-45 min après l’intervention.

Si les mictions se déroulent bien (avec autosondages, ou avec mictions spontanées) et qu’il n’y a pas de fièvre, vous pouvez regagner votre domicile le jour même.

Au décours de la première séance, un rendez vous vous sera donné avec votre chirurgien pour une débitmétrie et mesure du résidu post mictionnel 10 jours plus tard, et pour un Bilan Urodynamique de contrôle 6 semaines plus tard.


Conséquences :

  1. -Sang dans les urines (hématurie)

  2. -De besoins fréquents et urgents (impérieux) d’uriner, voire une majoration de fuites, de manière provisoire réactionnelle aux injections.

  3. -Une rétention urinaire (impossibilité d’uriner) ou un résidu vésical post mictionnel, liés à la paralysie de la vessie et réversibles à la fin de l’action de la toxine.

  4. -L’action de la toxine est différée de quelques jours (de 2 à 10 jours environ), sa durée est de 6 à 9 mois en moyenne. On doit respecter un délai de 3 mois minimum entre 2 injections.

  5. -un passage systémique (sanguin) peut survenir de manière exceptionnelle dans les 10j qui suivent l’injection. Les signes sont les suivants: syndrome pseudogrippal, céphalées, diplopie (vision double), bouche sèche, troubles de la déglutition. La symptomatologie est d’installation descendante et nécessite une hospitalisation en urgence, car il existe un risque de paralysie diaphragmatique. L’évolution est régressive au bout de plusieurs jours.


Conseils :

  1. -Boire régulièrement au moins 1,5 L d’eau par jour et ce en fonction de la couleur des urines, afin de laver la vessie et d’éviter la formation de caillots.

  2. -Les traitements anticoagulants et la prise d’aspirine sont fortement déconseillés durant la phase périopératoire afin de ne pas majorer le risque de saignement

  3. -Eviter la prise d’aminosides (famille d’antibiotiques injectables) qui risquent de potentialiser les effets de la toxine

  4. -Si d’autres injections de toxine sont nécessaires (sur le plan neurologique/ orthopedique...), elles doivent être alors groupées dans les 36h avec celles vesicales, ou différées de 3 mois.


Quand demander avis ?

  1. -Si émission de caillots en grande quantité et de difficultés mictionnelles.

  2. -En cas de fièvre>38°5, vous devez consulter en urgence, et réaliser une analyse d’urine (ECBU).

  3. -En cas de symptômes urinaires inhabituels, apparus après cette intervention.

  4. -En cas de signes évocateurs de passage systémique: syndrome pseudogrippal, céphalées, diplopie (vision double), bouche sèche, troubles de la déglutition, difficultés respiratoires.


Examens de surveillance usuels : analyse d’urine (ECBU) (rapportant classiquement des leucocytes et des hématies durant la phase de cicatrisation), Bilan urodynamique, Echographie, Cystoscopie, clairance de la créatinine sur urines de 24h, Uretrocystographie retrograde (UCRM), calendrier mictionnel


























 

Vous venez d’avoir des injections endovésicales de Botox°

Les injections endovésicales de toxine botulique A (Botox°) ont pour but de «paralyser» totalement ou en partie le muscle vésical.

Il s’agit d’une neurotoxine fabriquée par le clostridium botulinum, microbe responsable du botulisme.

En Neuro Urologie,elles sont indiquées en cas de contractions de vessie (desinhibées) résistant au traitement anticholinergique. Ces dernières peuvent être responsables d’incontinence, d’infections urinaires, mais surtout de dégradation de la fonction rénale.

L’action de la toxine est différée de 2 à 10 jours, et sa durée est de 6 à 9 mois en moyenne, imposant ainsi de renouveler ces injections. Un délai de 3 mois minimum doit être respecté entre 2 injections.

Elle est réalisée par voie endoscopique (sans ouverture, et à travers le canal).

Vessie.html

Retour page précédente

Dernière mise à jour: 22/9/2013