Lithotripsie Extra Corporelle (LEC)

 
 

La fragmentation dépend de la nature et de la résistance du calcul. Plusieurs séances sont parfois nécessaires. Il n’est pas toujours possible de se prononcer sur cette fragmentation durant  les premières heures voire les premiers jours.

L’élimination des fragments ainsi obtenus se fait au fil du temps, et s’accompagne parfois de coliques néphrétiques (obstruction d’un uretère). Une ordonnance vous a été remise en cas de douleurs.

Les fragments de calcul doivent être conservés si vous parvenez à les identifier. Ces derniers seront alors envoyés pour examen afin de connaître leur nature.


Conseils et informations:

- Il est normal que les urines soient rosées pendant 24-48h et il est recommandé de boire 2 Litres d’eau par jour pendant le mois qui suit la LEC (sauf en cas de douleurs lombaires).

- L’ECBU montre classiquement du sang et des leucocytes.

- Evitez l’Aspirine, les Antiagrégants plaquettaires et les anticoagulants avant et durant les 5 jours après la LEC.

- Surveillez votre température, notamment en cas de douleurs (elle correspondrait à une infection des urines au dessus du calcul).


Quand venir en urgence ?

- En cas de fièvre>38°5.

  1. -En cas de douleur lombaire résistant au traitement complet prescrit.


Examens de suivi habituels:

  1. -Analyse d’urines (ECBU)

  2. -Echographie / Radiographie de l’abdomen

  3. -Eventuel scanner








 

Vous venez d’avoir une lithotripsie extra corporelle

La Lithotripsie extra corporelle consiste à tenter de fragmenter un calcul par des ondes de chocs. Le ciblage est réalisé par radioscopie et/ou échographie.

 
Lithiase___calculs_urinaires.html

Retour page précédente

Dernière mise à jour: 23/9/2011

 

Fragmentation et élimination d’un calcul du  méat urétéral sous contrôle échographique