NéphroLithotomie Per Cutanée (NLPC)

 
 

Il s’agit d’une technique réservée pour des calculs volumineux (et/ou résistants).

Comme on vous l’a expliqué, elle consiste à pénétrer dans le rein à travers un orifice réalisé dans le dos, qui va permettre de travailler directement dans les cavités rénales. Les calculs seront ainsi repérés, fragmentés et extraits.


Quelles sont les limites de cette technique?

  1. -difficultés de ponction du rein et donc de réalisation de l’orifice permettant d’officier dans le rein, pouvant être un échec de réalisation.

  2. -en cas de très volumineux calculs, la persistance de débris ou fragments résiduels qui seront traités dans un second temps par d’autres techniques (Lithotripsie extra corporelle, urétéroscopie souple laser).


Suites opératoires

Il faut considérer cette intervention comme un véritable traumatisme du rein. Il existe donc essentiellement 2 risques : un risque hémorragique et un risque infectieux de part l’issue d’urines par le site de la ponction.

En fin d’intervention des sondes de drainage sont donc laissées en place pour limiter ces risques: une sonde extériorisée par l’orifice cutané du dos et une sonde urétérale extériorisée par les voies naturelles.

Dès le lendemain de l’intervention, vous aurez un contrôle par bilan sanguin et radiographie.

L’ablation des sondes se fait dans un ordre déterminé par votre chirurgien durant les 3 jours postopératoires. Une sortie est en général possible au 4e jour. Il est classique d’avoir des urines teintées de sang dans les jours qui suivent.


En cas de gros fragments résiduels, en cas d’écoulement d’urines par l’orifice cutané du dos ou en cas de migration d’un fragment dans l’uretère, une implantation de sonde double J avant votre sortie peut s’avérer nécessaire.


Un rendez vous de contrôle vous sera proposé 1 mois plus tard avec des examens d’imagerie et biologiques.


Quand venir en urgence ?

  1. -En cas de fièvre>38°5.

  2. -En cas d’écoulement par l’orifice cutané du dos;

  3. -En cas de douleur lombaire résistant au traitement complet prescrit.


Examens de suivi habituels:

  1. -Analyse d’urines (ECBU)

  2. -Echographie / Radiographie de l’abdomen

 

Vous venez d’avoir une NLPC

Néphro Lithotomie Per Cutanée

NLPC

Lithiase___calculs_urinaires.html

Retour page précédente

Dernière mise à jour: 23/9/2011

Si classiquement la NLPC est réalisée en «décubitus ventral» (à plat ventre), sa réalisation en «décubitus dorsal» (sur le dos), permet de réduire les risques anesthésiques (ventilation), facilite l’élimination des débris par déclivité, et peut permettre son association à une urétéroscopie dans le même temps opératoire  en «double équipe».